image002L’école de Zaba vient de bénéficier d’un forage grâce à l’Association Paspanga de la Suisse. Mme Mariam Maiga, Présidente de l’Association Zoodo pour la Promotion de la Femme a une fois de plus lancer un cri de cœur pour une population rurale dépourvue d’eau potable. Un cri de lance qui a été très bien attendu par l’Association Paspanga.  C’est cette association suisse qui a financé la construction de l’école de Zaba il y a deux ans de cela et aujourd’hui, elle offre aux élèves et à la population entière une eau potable. Satisfaction, remerciements et bénédictions ont été les points forts lors la visite de l’équipe de Zoodo à Zaba ce samedi 7 juin 2014. Plus de 6millions de francs CFA ont été mobilisés pour soulager cette population rurale.

Offrir une eau potable aux élèves de Zaba et à la population entière était une préoccupation majeure pour l’Association Zoodo pour la Promotion de la Femme. Mais, une fois que la requête a été adressée à l’Association Paspanga de la Suisse, une réponse favorable ne s’est pas faite attendre. Ce n’est plus un mythe, ni un leurre, l’école de Zaba a bel et bien un forage, de l’eau potable. C’est une haute jubilation pour toute la population de ce village quand nous savons que le manque d’eau potable est source de maladies pouvant affecter gravement la santé de tout un village. L’école de Zaba a l’un des meilleurs forages de la région. C’est pourquoi, Mme Mariam Maiga a saisi cette occasion qui lui a été offerte pour faire comprendre aux enseignants, élèves et parents d’élèves la nécessité de bien prendre soin de précieux présent. «  Ce cadeau qui vous a été offert par l’Association Paspanga est très précieux. Il coûte des millions. Et si cette association a accepté vous offrir de l’eau potable, c’est parce qu’elle vous aime, et aime vos enfants et veut vous éviter des maladies. La seule récompense que vous puissiez nous faire, c’est de bien prendre soin de ce forage, c’est de l’aimer plus que vous-même, pour qu’il dure des années et des années » à souligner Mme Mariam Maiga. Par ailleurs, elle a insisté sur la mise en place d’un comité de gestion pour la bonne gestion du forage. Ce comité aura pour tâches entre autres de veiller à ce que les populations cotisent pour l’entretien du forage, le moment pour enlever l’eau et la propreté des lieux.  Ce forage va faciliter l’arrosage des arbres et leur entretien. Les femmes ont affirmé que l’un des avantages de ce forage, est que plus jamais aucun enfant ne sera victime de noyade dans un puits. Il n y a aucun doute sur le fait que ce forage est le bienvenu dans ce village. La population de Zaba a souhaité une longue vie à l’Association Paspanga et à l’Association Zoodo pour la Promotion de la Femme. Il ne reste plus maintenant qu’à souhaiter longue vie au forage de Zaba !

Août 2014

 

photo fmfLes 22, 23 et 24 juillet 2014, l’Association Zoodo pour la Promotion de la Femme a participé à un atelier de diffusion de la recherche de l’initiative agricole, organisé par Fonds Mondial pour les Femmes (FMF). C’est Mme Muandi Mukenge, Directrice Générale du FMF pour l’Afrique Sub-Saharienne qui a présidé le présent atelier, qui s’est tenu à l’hôtel Pacifique de Ouagadougou et qui a regroupé les associations partenaires de FMF au Burkina. Fonds Mondial pour les Femmes promeut les droits des femmes par l’octroi de subventions aux structures féminines à travers le monde.

Elles sont six (6) associations au Burkina Faso à bénéficier de la subvention de Fonds Mondial pour les Femmes. Ce sont : l’Association Burkinabè pour la promotion de la jeune fille (ABPJF), l’Association Solidarité des productrices Agropastorales de Ouahigouya (ASPAGO), l’Association Zoodo pour la promotion de la Femme (AZPF), la Fédération National des Organisations Paysannes (FENOP) et la Fédération des Professionnels Agricoles du Burkina (FEPA-B).

[Lire plus]

 

Depuis le 6 octobre 2013, un coin a été aménagé à Pissy pour accueillir 4 grands métiers à tisser pour faire un tissage à grandes bandes. Ce travail a été mis en place à Pissy parce que Zoodo est membre d’IVATEX (innovations pour la valorisation du textile). Dans le cadre d’IVATEX, les produits tissés au niveau de Baobané ont été sélectionnés et devraient être faits en grandes bandes. Malheureusement personne à Baobané ne sait tisser avec le grand métier. Alors, le partenaire de IVATEX qui est ITC (International Trade Center) a proposé à Zoodo de faire un point focal à Ouagadougou pour bénéficier de cette formation, car Ouahigouya est très distant pour un suivi technique en tissage.

C’est ainsi, que nous avons décidé de faire cette activité dans un coin du centre de Pissy en construisant un hangar qui abrite 4 grands métiers dont deux sont achetés par les recettes des produits vendus par Beogo  depuis plus de 3 ans et étaient déposés à Baobané sans être utilisés. Pour nous c’est une chance de les utiliser.

Les deux autres métiers sont offerts par ITC afin de nous permettre de produire rapidement 120 mètres de tissus de 1 mètre de largeur d’ici mi-novembre.

 

Photos prises par Gianni et Noémi Franti

Janvier-Février 2013

 

Valentine Buttigieg cherchait le moyen de partir dans un pays d’Afrique en effectuant un stage ou une expérience dans laquelle elle pourrait côtoyer les habitants. Elle était à la recherche d’une place où elle apprendrait à connaître une nouvelle culture en participant à la vie locale et en partageant leur savoir-faire. Ce voyage était pour elle non seulement le moyen d’échanger et de côtoyer une réalité différente mais de créer des liens privilégiés grâce à des activités communes. C’est ainsi que Valentine après avoir pris contact avec Mariam Maiga, présidente de l’Association Zoodo, partit le 3 octobre 2012 vivre une expérience enrichissante au Burkina Faso où elle mit à la disposition de Zoodo son savoir-faire. Ce rapport de fin de stage  que nous vous invitons à lire ainsi que ces images relatent les trois mois de vécu de Valentine au Burkina Faso en général et au sein de l’Association Zoodo en particulier.

 

 


Made in seed*