moulin-bagaLes femmes du village de Bagayalogo se réjouissent. Elles bénéficient d’un nouveau moulin à céréales qui les soulage de difficiles corvées. Tout d’abord, il a fallu construire un local pour abriter la machine. Les femmes ont amené l’eau, les jeunes du village se sont occupés de récolter le sable et les gravillons. Tout cela bénévolement. Un maçon du village a ensuite assuré la construction. Le comité local a acheté la machine diesel. Ce comité est important pour bien gérer le moulin. Il est composé de six femmes. Son rôle est de faire en sorte que cette mini-entreprise soit rentable et que les recettes de la mouture soit versées régulièrement en banque pour assurer l’achat d’un nouveau moteur dès que le premier ne sera plus réparable. Pour éviter les pannes, un formateur est venu durant une semaine expliquer aux six femmes du comité ce à quoi il fallait faire attention: surveiller le niveau d’eau de refroidissement, apprendre à faire démarrer le moteur, vidanger et graisser régulièrement, contrôler les écrous, nettoyer le local. etc. Le quatrième jour, les femmes ont pu apprendre comment moudre en dosant les céréales dans le broyeur. Après sept jours, elles étaient prêtes à faire fonctionner leur moulin. La première semaine, les recettes se sont déjà élevées à l’équivalent de 17 francs. Les femmes ont pris conscience de l’importance d’une bonne gestion. Elles se réjouissent de ce projet soutenu par Nouvelle Planète. Elles n’ont plus besoin de passer des heures chaque jour à moudre le mil dans le tronc évidé.

 

pickupGrâce au financement du Rotary Club Les Reusilles (Suisse) avec l’appui technique et financier de Beogo, depuis fin février 2010, Zoodo dispose d’un nouveau véhicule: un pick-up Toyota 4X4 flambant neuf, capable d’affronter les conditions souvent difficiles des routes et des pistes burkinabés.

 

 

13Samedi, 30 janvier 2010, la nouvelle bibliothèque de quartier de l’association ZOODO a été inaugurée à Ouahigouya, au secteur 10. En présence de nombreux membres de l’Association burkinabé Zoodo pour la promotion de la Femme (AZPF), de sa dynamique présidente Mariam Maïga, de quelques amis suisses de l’Association Beogo (groupe tessinois de solidarité avec le Burkina Faso, partenaire financier du projet), des autorités locales et de beaucoup de jeunes lecteurs curieux, l’inauguration de la nouvelle bibliothèque a eu lieu dans la simplicité et la joie. Le programme de la cérémonie s’est déroulé comme suit : paroles de bienvenue et présentation de la nouvelle structure par Jolie Maïga, danses traditionnelles des filles de la maison d’accueil de l’AZPF, discours de Mariam Maïga (présidente de Zoodo) et de Franco Losa (président de Beogo), animation de trois jeunes membres de la bibliothèque, poèmes récités par deux adolescents du lycée, visite des nouveaux locaux et apéritif offert aux participants.

[Lire plus]

 

act1Le 16 octobre 2006, la garderie « A coeur joie » a ouvert ses portes. Située au secteur 10 de Ouahigouya dans le centre multifonctionnel récemment inauguré,  cette infrastructure, composée de trois salles et d’une cuisine, pourra accueillir au total environ 90 enfants. Chaque salle est équipée de mobiliers, de matériels pédagogiques et de jeux divers. Des balançoires et un bac à sable sont mis à disposition des enfants pour leurs jeux à l’extérieur. Cette garderie a vu le jour grâce à l’aide de nos partenaires financiers: l’Association Beogo du Tessin et Fanny Grandchamps.

 

act2A Biliga, l’AZPF, en collaboration avec la Fondation Katia van Weel, a mis en place un centre professionnel féminin où les jeunes filles sont alphabétisées en langue nationale Mooré. L’animatrice en charge de la gestion du centre, à savoir Ruth SAWADOGO, les forment également en couture, broderie, cuisine et jardinage. Pour célébrer la première promotion des filles ayant achevées leur formation de trois ans, l’Association a organisé une cérémonie de clôture dans le village le mardi 20 juin 2006. A cette occasion, plusieurs personnalités telles que le Préfet du département de Oula, le représentant du Service ALFA ainsi que le ministre de l’Action Sociale ont pris part à cette célébration. La fête fut belle et bien animée par divers chants, danses et théâtre.

 


Made in seed*