annemarie2Le 3 février 2013 Annemarie Boillat, mère de Magali Losa-Boillat, nous a quittés. Ce fut une femme généreuse, une très grande amie de Mariam Maïga, de Zoodo et du Burkina Faso. Beogo et Zoodo lui doivent beaucoup.Si Beogo existe aujourd’hui, collabore et finance, depuis 1996, des projets d’aide au développement au Burkina Faso (au départ comme Groupe tessinois de Nouvelle Planète et ensuite, dès 2004, en tant que Groupe de solidarité), c’est grâce à l’amitié qu’Anne-Marie Boillat a instauré avec Mariam Maïga et Zoodo. Tout a commencé par la lecture de l’ouvrage de Willy Randin, “Développement: l’avenir par les femmes”, Lausanne, Editions Favre, 1988, qui présentait le travail de Mariam Maïga au Burkina Faso.Anne-Marie, après avoir lu ce livre, écrivit à Mariam, l’invita en Suisse, à Tramelan, pour une conférence, et tout commença  ainsi… Elle alla au Burkina Faso, puis Magali et Franco Losa se rendîrent aussi au “Pays des hommes intègres”. La réalité de pauvreté matérielle, de lutte quotidienne pour la survie des communautés locales, l’action de Mariam au profit des femmes et des populations des villages, furent le déclic qui favorisa la naissance du réseau d’amitié et de solidarité avec le Burkina qui continue aujourd’hui encore.
Merci Anne-Marie.

 


Made in seed*