centrf1Dans le but de lutter contre la pauvreté des femmes et d’augmenter leur autonomie, l’Association a réalisé quatre centres professionnels féminins dans les localités de Baobané, Tavoussé, Biliga et Pissy (secteur 17 de Ouagadougou). Les bénéficiaires apprennent les métiers tels que la couture, la broderie, le tissage, le tricot, la fabrication de savons et de colliers, le séchage de fruits et de légumes, la transformation du coton biologique (filature, tissage, tricot et teinture naturelle). Dans tous les centres, les jeunes filles sont alphabétisées afin de faciliter la gestion de leurs futures activités. Les résultats sont très encourageants. centrf2Les jeunes femmes formées à Baobané sont devenues autonomes grâce aux ventes réalisées sur place, dans les foires et aussi les ventes réalisées avec l’aide de nos partenaires en Suisse et en Allemagne. Les activités pratiquées génèrent des revenus qui assurent l’autofinancement du centre. Toutes ces activités ne seraient rendues possibles sans l’appui financier de Nouvelle Planète (Suisse), de la Fondation Katia van Weel, de la Chaîne de l’Amitié (Suisse), l’Association Beogo, Helvetas et l’Agence Corade.

 


Made in seed*