Adama Siguiri ├®crivain et les 3 gagnantsLa 7ème édition de « La Nuit du Meilleur Lecteur » s’est tenue samedi 20 décembre 2014 et a vu la participation de douze jeunes élèves réunis par un intérêt passionnant : la lecture. Cette année une nouveauté caractérisait cette nouvelle édition: non seulement six jeunes de la bibliothèque du quartier se sont défiés en un concours de lecture, mais aussi six jeunes venant des villages aux alentours de Ouahigouya, Baobané et Wabdigré. Les membres du jury ont dû formuler une quinzaine de questions à soumettre à chaque participant afin de tester leur compréhension concernant les lectures qu’ils avaient à faire.

[Lire plus]

 

monitrices manipulent les boîtesLes monitrices, Ouedraogo Awa, Ouedraogo Azeito,  Kini Eugénie et la stagiaire Ouedraogo Hawa ainsi que le Responsable des animateurs du volet d’éducation, M. Sawadogo Sidi Mahamadi ont participé à une formation centrée sur l’apprentissage à travers le jeu. Cette formation a été délivrée par Mme Allyson Tache. Après une lecture de La déclaration des droits de l’enfant, de l’Organisation des  Nations Unies  « L’enfant doit avoir toutes possibilités de se livrer à des jeux et a des activités récréatives, qui doivent être orientés vers les fins visées par l’éducation »; les participants à cette formation ont discuté sur la manière de concrétiser cette déclaration dans les structures préscolaire au Burkina Faso en général et dans la garderie « A Cœur Joie » en particulier. En abordant les jeux participatifs, ainsi que le jeu autonome du petit enfant les animatrices ont  compris l’importance de l’apprentissage à travers le jeu. Grâce à  cette formation, au dévouement dont font preuve les monitrices ainsi qu`à la formation qu’elles ont reçu à l’Ecole Nationale de Formation du Ministère de l’Action Sociale à Gaoua les enfants de la garderie recevront certainement une bonne base d’études préscolaires.

Décembre 2014

 

photo sens CNI

Sur constat du manque de ces documents importants pour les femmes, Mariam Maïga, Présidente de Zoodo décida de faire une tournée dans les villages les plus reculés  pour échanger  et comprendre la problématique.
Ce qui ressort des échanges c’est que les femmes  sont mariées très jeunes sans acte de naissance. Aussi les époux  avaient peur que les femmes qui détiennent des cartes d’identité pourraient s’échapper en cas de violation ou de maltraitance.
L’appui financier du Fonds Mondial pour les Femmes a facilité l’établissement  de 200 Cartes Nationales d’Identité Burkinabé  avec  une participation massive des femmes  (Au départ, 125 cartes étaient  prévues sur le projet).  L’opération continue car c’est un besoin réel pour les femmes  qui souhaitent participer aux instances de décisions, bénéficier des crédits, voyager sans peur car il y a des contrôles de police. Enfin en cas d’accident celles qui ont des cartes d’identité sont vite identifiées soutiennent plusieurs femmes.

Décembre 2014

 

 

Formation à Longa

Dix femmes de Longa ont été formées du 10 au 11 novembre 2014 sur les nouvelles techniques de préparations de bouillies enrichies au profit des enfants de 3 mois à 5 ans pour lutter contre la malnutrition. Ces femmes ont été formées par Mr Fofana Alassane, nutritionniste. Elles ont bien apprécié l’apprentissage des nouvelles techniques de préparation qu’elles mettront certainement en pratique. Ce projet est financé par l’association Paspanga de Cernier.

 Novembre 2014

 

 

filles avec attestationLe 10 octobre sous l’égide de la journée internationale de la jeune fille, La fondation Terre Des Hommes qui finance un programme de parrainage au niveau de l’Association Zoodo a organisé une rencontre où plusieurs associations féminines de Pissy ont pris part.

filles et machines +á coudre

 

A l’image d’autres associations, deux filles de Zoodo ont participé à cette cérémonie. Elles ont reçu deux machines à coudre et c’est avec joie qu’elles mettront en commun leur savoir faire en matière de couture.

Novembre 2014

 

 

 


Made in seed*