Logo Zoodo light

L’école de Mosvénégo qui était sous paillote depuis octobre 2007 a été rénovée en 2014 grâce à l’Association zoodo pour la promotion de la femme dans le Yatenga.

Le village de Mosvénégo dans la commune de Thiou au Yatenga  disposed’une école digne de ce nom grâce à l’Association zoodo,  un leader dans la construction d’écoles dans la région.  L’école de Mosvénégo compte aujourd’hui 122 élèves dont 68 garçons et 54 filles.

L’école sous paillote est devenue un mauvais souvenir à Mosvénégo. Lorsqu’on se rappelle des dures conditions de travail pour les enseignants dues àl’absence d’armoires, de bureaux, de chaises, l’harmattan qui arrachait le toit, les rayons solaires qui pénétraient dans la classe sans oublier les reptiles qui rodaient aux alentours en semant la frayeur, il y a de quoi se ravir et remercier toutes les bonnes volontés qui ont permis cette réalisation.Tout n’est que passé désormais.

Aujourd’hui, cette nouvelle école de trois classesdonne la joie de vivre aux populations, surtout aux enseignants et élèves qui sont directement concernés. « Ces élèves travaillent dans un abri de sécurisé, des futures bâtisseurs de notre nation pourraient y sortir », s’est réjoui le directeur de l’école, Saidou Ouédraogo.

Pour la petite histoire, Mosvénégo signifie <<un espace vide>>, là où il y a un marigot ou tous les animaux viennent s’abreuver. Les habitants  sont venus de Tallé (8km) pour des travaux champêtres et y sont restés. Ils créent une population exclusivement moaga sur le plan ethnique avec SAVADOGO comme de famille dominant.