Dans une atmosphère bon enfant, les tisseuses du centre de pissy à Ouagadougou ont célébré ce jeudi 17 mars 2022, en différé la journée internationale des droits de la femme.


Il s'agissait pour ces femmes tisseuses de se retrouver, pour vivre en communion leur 8mars, partager un repas, bavarder, danser, bref, se détendre et renforcer les liens.
La journée d'hier, 16 mars a été mise à profit pour échanger sur leur activité qui est le tissage, les difficultés qu'elles rencontrent et comment les surmonter.
Aujourd'hui, elles ont invité leurs partenaires dont CABES, à participer à leur fête.
Des moments bien nourris qui illustrent leur solidarité et leur envie à renforcer l'esprit d'équipe.
L'initiative est salutaire car ces dames tisseuses ont compris qu'elles doivent garantir leur indépendance financière et participer à l'épanouissement de leurs familles.

tisseusespissy2